S20 - Durabilité des matériaux et des structures du génie civil

Noël Challamel, Abdelhafid Khelidj, Ahmed Loukili et Vincent Picandet


Les ouvrages de Génie Civil sont souvent soumis à de multiples sources de sollicitations couplées : parmi ces sollicitations, on retrouve les sollicitations mécaniques, climatiques, les sollicitations engendrées par leur usage, les évènements accidentels etc... Pour les matériaux qui composent ces ouvrages, on utilise souvent le terme de durabilité qui qualifie l'aptitude de ces matériaux à maintenir leurs fonctions dans le temps (par exemple la résistance aux agressions mécaniques et chimiques). Pour les ouvrages on parlera plus de durée de vie, qui est le temps durant lequel l’ouvrage remplit en toute sécurité les fonctions pour lesquelles il a été construit, compte tenu des conditions de service et des exigences économiques. La prédiction (ou l'évaluation) de la durée de vie, que ce soit en phase de conception des ouvrages neufs ou en phase de maintenance des ouvrages existants, répond à des enjeux économiques et réglementaires forts, tant pour l'exploitation que pour la programmation des actions de maintenance ou de renouvellement. La durée de vie est à la fois une exigence et un souci : il convient de l'assurer par une conception et une mise en œuvre adéquates pour des ouvrages neufs, mais aussi de l’évaluer pour des ouvrages anciens  (d'où le recours à l'évaluation non destructive), afin de les restaurer ou de les renforcer. Les maîtres d'ouvrages ont donc le souci de connaître l'état du patrimoine existant afin de s'assurer de sa stabilité dans le temps. Faut-il laisser l'ouvrage en l'état, le réparer (maintenance) ou le détruire ? Les solutions de réparation soulèvent la question de la pérennité de cette réparation. La recherche de méthodes, efficaces et rentables, pour le diagnostic, l'auscultation et l'évaluation de la durée de vie d'un ouvrage constituent donc un enjeu important qui doit se situer dans une logique d'optimisation des ressources (matérielles et financières) en respect avec des contraintes de sécurité et de développement durable.

La session « Durabilité des matériaux et des structures du génie civil» du congrès Français de Mécanique (CFM) est une session multidisciplinaire du Génie Civil abordant des thématiques variées (mécanique expérimentale, numérique, compétences physico-chimiques, etc..).

Le but de cette session est de faire un point sur les travaux en cours qui intègrent aussi bien la mécanique numérique et expérimentale des matériaux (sol, bois, béton, métal, etc…)  et structures du Génie Civil en vue d’évaluer leur durabilité et leur durée de vie.

La session traite aussi bien des ouvrages récents, que des ouvrages anciens, dans lesquels les méthodes d’auscultations non destructives CND/END ainsi que les approches probabilistes sont utilisées.

Cette session couvre aussi une large gamme d'échelles, de l’échelle micro à l’échelle macro, liées à la diversité des dimensions des ouvrages présents dans le domaine du Génie Civil.
 
Publié le 10 décembre 2020 Mis à jour le 10 janvier 2022